ASBL "Camp-puces social de la HEH"

Compte de projet Fondation Roi Baudouin

La halte accueil Camp-puces social de la HEH (ASBL), d’une capacité de 9 places et destinée à des enfants âgés de 0 à 6 ans, est un milieu d’accueil occasionnel et flexible. Il se veut accessible à tout enfant, en ce compris les enfants souffrant d’un handicap ou de problèmes de santé ne nécessitant pas un encadrement spécifique, dont les parents :   

  • poursuivent, débutent ou reprennent des études et/ou des formations afin de se réinsérer professionnellement ;
  • doivent faire face à une obligation ou à des besoins imprévus : entretien d’embauche, recherche d’emploi, démarches administratives, etc.

Les parents concernés sont souvent des mères seules, qui possèdent une véritable motivation à poursuivre leur formation et à rejoindre le marché de l’emploi. Toutefois, elles sont confrontées à une situation difficile : mener à terme leurs études et gérer la garde de leur(s) enfant(s). Pour l’heure, on repère une véritable inadéquation entre les structures d’accueil traditionnelles et les besoins de cette population à faible statut social.

Gérer des problèmes de garde procure ainsi des sentiments négatifs d’échecs, de stress qui se reportent sur l’enfant et laissent souvent des traces indélébiles. Le manque d’infrastructures de la petite enfance adaptées en termes de flexibilité et de coût, conjugué à l’affaiblissement des liens familiaux et sociaux, augmentent les risques de marginalisation des enfants et les risques de fracture sociale.

La halte accueil Camp-puces social de la HEH (ASBL) est un milieu accessible, digne et de qualité : 

  • accessible : en ouvrant ses portes du lundi au vendredi de 7h à 22h et à raison de 1 euro de l’heure, elle met en synergie l’accueil, le marché de formation et les revenus des parents à faible statut social. La halte accueil s’adapte aux besoins de ces parents non rencontrés par les services d’accueil traditionnels ;
  • digne : elle brise la spirale de la pauvreté et de l’exclusion des enfants. Un enfant ne choisit pas son milieu d’origine, comme ses parents avant lui. La halte accueil s’associe aux parents afin de réduire les carences d’un héritage imposé et de placer les enfants en situation de devenir ;
  • qualité : la pauvreté touche les enfants dans tous les aspects de leur vie : alimentation, soins de santé, activités culturelles et sociales…. La halte accueil souhaite mettre en place une trajectoire positive pour les enfants, en s’inscrivant ainsi en complémentarité avec les actions menées en faveur de la petite enfance.

Investir dans une halte accueil, c’est donc : 

  • renforcer le capital humain ;
  • s’adapter aux besoins des familles, en tenant compte de la situation réelle des parents et des enfants ; 
  • améliorer le parcours de vie des enfants en leur évitant la trajectoire de l’exclusion ; 
  • faire progresser les chances à l’emploi.

Pour concrétiser le projet de halte accueil :   

  • Frais d’investissement pour les travaux

Le Collège de direction de la Haute Ecole en Hainaut a mis à notre disposition deux locaux de cours du Campus social. Ces locaux de 150m2 au total, pour être mis en conformité avec l’AGCF du 27/02/2003 portant réglementation générale des milieux d’accueil, requièrent d’installer une rampe d’accès pour faciliter l’accueil des enfants en poussette ainsi que des personnes à mobilité réduite, une porte coupe-feu, du linoleum au sol et du gyproc sur les murs. Les plaques doivent être peintes avec une peinture non-toxique. L’installation électrique doit être refaite et l’éclairage doit être tamisé. L’équipement sanitaire (évier, robinet, petit WC) est à installer.

Dépenses : frais d’investissement

Aménagements des locaux 

30.000,00€

Fournitures de bureaux 

750,00€

 

Frais de soins (pharmacie 1er soins) 

80,00€

 

Matériel d’entretien

510,00€

Total

40.685,00€

  • Frais d’investissement matériels de puériculture et mobiliers

Concrètement, pour des pratiques de qualité, visant le bon développement physique, psychique et social des enfants, nous prévoyons :

- des espaces et des services de qualité pour satisfaire aux besoins physiques (mobilier  coloré et adapté, espace de change, lits…). Il importe ici de respecter les rythmes  biologiques de l’enfant par des phases de sommeil, éveil, activités et repos ; 

- des espaces de jeux diversifiés (de coopération, de création, de construction, de lecture,  d’éveil musical…)  pour le développement intellectuel et cognitif. Les jeux proposés allient apprentissages et distraction, tout en respectant les rythmes et les âges des  enfants ;

- un espace de psychomotricité : la notion de mouvement est essentielle. L’enfant peut  explorer son environnement au travers de modules et ainsi apprendre à structurer son  espace. Il est également nécessaire d’offrir des coins « refuge » pour l’enfant ; 

- un cadre rassurant et structurant dans lequel l’enfant crée des liens chaleureux et  stables avec les autres et dans lequel les limites sont également nécessaires pour sa  bonne intégration. Il doit comprendre où se situe sa place, ce qu’on attend de lui et ce  qu’il peut apprendre des autres.

Dépenses : frais d’investissement matériels de puériculture et mobiliers

PU

N

PT

5 lits + matelas adaptés IKEA

80

5

400

3 matelas d'une personne  IKEA

80

3

240

linges de lit (draps, alèses, couvertures,…)

 

 

400

5 tables (30 euros/ unité = 150 euros) +
15 chaises à 15 euros (espace jeux et espace repas) = 225 euros

 

 

225

2 fadboy

150

2

300

4 coffres à jouets

100

4

400

3 tapis d'évolution

250

3

750

Modules psychomotricité

700

1

700

Jeux individuels  : instruments de musique, jeux de construction, puzzles,
 poupées, coloriage : pour les 0 à 3 ans (500 euros) pour les 3 à 6 ans (500 euros)

500

2

1000

Jeux collectifs : ballons, jeux de société, théâtre de marionnettes

 

 

500

un meuble bibliothèque + livres adaptés aux âges de prises en charge

 

 

500

tables à langer

500

1

500

fournitures sanitaires

500

1

500

Casiers individuels + crochets porte-manteaux

700

1

700

2 micro-ondes

150

2

300

Frigo

250

1

250

3 relax

150

3

450

5 chaises hautes

50

5

250

4 chaises adultes

50

4

200

étagères de rangement

400

1

400

2 poubelles sangénic

90

2

180

gants de toilettes et essuies de bain

 

 

100

lavettes et produits d'entretien

 

 

100

Parc

200

1

200

Accessoires de cuisine

 

 

30

Total

 

 

9575

  • Frais de fonctionnement

L’administration et la gestion financière de la halte accueil seront indépendantes de la HEH, exigence imposée par l’ONE.   

Dès l’ouverture effective de la halte accueil, nous devrons négocier avec le Collège de direction de la HEH pour définir les frais de location et de charges. L’estimation actuelle s’élève à 930 euros par mois. Elle est établie en tenant compte des prix du marché locatif montois.       

L’encadrement de neuf enfants nécessite l’engagement de 6 temps plein pour la fonction d’accueillante d’enfants. Il s’agit d’engager des personnes bénéficiant des articles 60 et désireuses de suivre une formation spécifique pour accompagner des enfants.   

En date du 26 mars 2015, nous avons obtenu la gratuité de deux accompagnatrices d’enfants (CPAS de Mons). La même démarche, pour obtenir la gratuité des quatre autres accompagnatrices d’enfants et une technicienne de surface, sera réalisée auprès des CPAS de Quaregnon, Frameries et Colfontaine. Simultanément, un dossier sera introduit auprès du Service Public de Wallonie, Département du Développement économique, afin que notre ASBL devienne pérenne par sa reconnaissance en tant qu’entreprise d’économie sociale.   

La fonction de direction, à quart-temps pour neuf enfants, peut être assurée par un(e) assistant(e) social(e), un(e) conseiller(e) social(e), un(e) puériculteur(trice) ou un(e) instituteur(trice) maternel(le). Cette fonction peut être occupée par une personne répondant aux conditions des Aides à la Promotion de l’Emploi ou le Plan Formation-Insertion, proposés par le Forem. 

Dépenses : frais de fonctionnement

Frais de location

11.200,00€

Frais d’assurances (RC locatives)

180,00 €

Frais du personnel (Accompagnatrices + mi-temps direction)

43.578,93€

 

Frais personnel d’entretien

4.014,00€

 

Produits d’entretien

30,00 €

Services et Biens divers

100,00€

Total

59.102,93€

Pour donner vie à notre projet qui répond à un besoin social réel et vital, nous avons répondu à divers appels à projet :   

- dossier de candidature introduit le 14 octobre 2014 (code 2014-B11300-F020C) auprès  de la Fondation Roi Baudouin, aucun subside n’a pu nous être accordé car nous n’étions  pas constitués en ASBL à l’époque ; 

- dossier de candidature introduit le 22 novembre 2014 auprès du Fonds Reine Mathilde  (code 2014-D900000-F057), notre projet n’a pas été retenu ;   

- dossier Comptes de projet à la Fondation Roi Baudouin le 31 janvier 2015 (code  2015-B11300-F009A), nous apparaissons sur le site depuis le 5 mai 2015 ; 

- dossier de candidature introduit le 3 février 2015 auprès de la Fondation Reine Paola,  nous sommes en attente d’une réponse ; 

- dossier de candidature introduit auprès de l’ASBL « Action Vivre ensemble » le 10  mars 2015, nous sommes en attente d’une réponse ; 

- dossier de candidature introduit le 1 avril 2015 (code 2015-C3930410-F004) auprès  du Fonds Vinci, nous sommes en attente d’une réponse ; 

- réitération de l’appel à projet auprès de l’ASE en juin 2015. 

La halte accueil veut lutter contre la pauvreté et l’exclusion des enfants ainsi que respecter leurs droits et ceux des parents. Notre public d’enfants est socialement vulnérable et nous souhaitons instaurer des stratégies d’inclusion dans le fonctionnement même de la halte accueil et dans le contenu des activités de développement et de loisirs qu’elle propose.  


Si la formation est un outil incontournable pour construire l’avenir professionnel des parents, la halte accueil est un outil incontournable pour permettre aux enfants de se construire des repères de socialisation et de disposer de qualités et de ressources afin de se positionner dans les valeurs : famille – formation – travail et non celles de l’inertie et de l’assistanat social. De plus, elle travaille à un climat d’ouverture et de dialogue avec les familles favorisant la création de liens entre parents et le développement d’une relation de partenariat entre parents et professionnels, valorisant ainsi les compétences des parents.   


L’autonomie, le respect, la solidarité, la combativité ne s’enseignent pas mais s’apprennent. Ces valeurs se vivent à travers l’esprit de coopération, de disponibilité, d’altérité et de vie en groupe. Elles auront également un impact sur le plan socio-pédagogique et aideront ces enfants à accéder à la première année d’études primaires avec les prérequis nécessaires. Le but est d’apporter un coup de pouce qui fait parfois basculer la vie dans l’espoir. La halte accueil vise ainsi à répondre aux besoins locaux pour lutter contre la précarité, notre région étant socio-économiquement défavorisée.   


Pour concrétiser notre projet, nous avons besoin de soutiens financiers. Les activités que nous réalisons avec les étudiants du Campus social de la HEH ne suffisent pas.